Récit de mes tribulations au Congo

Bienvenue sur mon blog

21 avril, 2011

Congo ETP

Classé dans : Congo ETP — thost @ 15:18

Non, il n’y a pas de nouvelle association à l’ESTP…

 

Ce week-end, nous avons rencontré les anciens diplômés ESTP travaillant actuellement à Pointe-Noire ou autour. Nous avons été contacté il y a quelques jours pour participer à la visite du plus grand chantier en cours dans le pays : la rénovation de la route nationale RN1, qui relie Pointe-Noire à Brazzaville, soit les 2 principales villes, distantes de 500km environ. La route étant dans un état catastrophique pour l’instant, nous étions obligés de nous contenter du premier tronçon, entre Pointe-Noire et Dolisie, la 3° ville du pays. Ça ne fait que 170 km, mais vu les conditions de circulation, il nous a fallu à peu près 4h pour y arriver, soit 8h de route dans la journée ! La route traverse le massif du Mayombe, où il y a une végétation très luxuriante, avec toutes sortes d’arbres comme de nombreux bananiers et palmiers : on est loin de l’image désertique de l’Afrique !

 

Ces perspectives ont cloué Jaime au lit (on ne change pas un espagnol !), et donc nous partons à 4 : Jonathan, revenu du fin fond de sa carrière de Louvoulou, Quintilien, Fabien, qui a quitté son champ pétrolifère, et moi. Le chantier (de plus d’un milliard d’euros tout de même) est réalisé par une entreprise chinoise, et fonctionne 7j/7, 24h24. Cette visite nous a permis d’étoffer notre carnet d’adresse en rencontrant des personnes haut placées dans  leur entreprise.

Finalement la route a été très longue, mais les paysages valaient le déplacement, pour peu que l’on aime la nature.

 

Dimanche, le programme a été beaucoup plus tranquille, ce qui a permis aux représentants ibériques de suivre le rythme. En effet, le temps était au (très) beau et au (très) chaud. Pas un nuage à l’horizon, donc nous n’avons pas hésité longtemps avant de nous décider à aller à la plage ! Jonathan ne connaissant pas Djéno, nous sommes retournés à l’endroit où il y a la lagune qui se trouve sur la photo postée quelques jours plus tôt. L’endroit a tout de paradisiaque : la brousse au fond, une rangée de palmiers et de cocotiers, une lagune, une langue de sable, et puis l’océan pour compléter le tout : avis aux amateurs, ce n’est pas un hasard si un petit hôtel charmant s’est installé dans le coin !

Première étape dans les vagues, où l’eau est à 28°. Mais les vagues étaient très très puissantes ce dimanche : difficile de rester plus de 10mn dedans à cause de la fatigue. Nous devions donc récupérer en bronzant sous les 35°, avant de nous décider de tester la lagune, qui est reliée à la mer par une ouverture. Et là, peu de déception : l’eau devait bien atteindre les 33°, sourit un jacuzzi de plusieurs centaines de mètre de long, et sans vague pour pouvoir nager un peu !

A l’arrivée, 4 heures de farniente bien profitables pour repartir du bon pied le lendemain. Il faudra juste que l’océan aquitain monte un peu en température d’ici le 6 août, sinon mon retour sera difficile (certains confirmeront mes difficultés à rentrer dans l’eau que je ne trouve pas assez chaude !)…

Excursions du week-end

 

 

Les photos de ce week-end arriveront le plus rapidement possible, mais il me faut 15mn pour le téléchargement d’une seule. Free, Orange, Neuf & co sont priés d’investir rapidement au Congo…

 

++

 

famillecopama |
nabetchris |
lescaillouxenasie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toy75enroute
| states2010
| Echange avec Valencia