Récit de mes tribulations au Congo

Bienvenue sur mon blog

  • Accueil
  • > Week-end cité et brousse

13 juillet, 2011

Week-end cité et brousse

Classé dans : Week-end cité et brousse — thost @ 14:12

Salut à tous !

 

Bon, il ne me reste plus que 3 semaines à tenir ici, et après ça sera un retour bien mérité sur le sol français, enfin si Air France ne confirme pas son préavis de grève pour début août. En tout cas psychologiquement je commence à attendre ce retour avec impatience.

En attendant, je profite des dernières semaines sur place pour découvrir de nouvelles choses. Au programme du week-end dernier, un après-midi passé au milieu de la cité de Pointe-Noire, et une journée à la carrière de Louvoulou qui se trouve au beau milieu de la forêt.

 

Samedi donc, après la matinée passée au boulot (ce qui fait bien ch***…), j’ai demandé à un de mes collègues congolais de me faire « visiter » la cité, avec en prime un repas au sein de ce magnifique quartier. J’avais déjà pu faire un petit tour là-bas il y a quelques semaines, mais je n’étais pas vraiment descendu de la voiture, alors que cette fois nous nous sommes déplacés à pied. Et autant dire qu’il faut parfois se battre pour mettre un pied devantl’autre : il s’agit de jongler entre les gens, les étalages des magasins, les caniveaux (de largeur et de profondeur de 1 mètre), et les ordures, car il n’existe pas au Congo de système de ramassage des déchets, ce qui fait que toutes ces immondices s’amassent par endroit, et l’odeur qui s’ensuit n’est pas terrible.

Enfin après quelques centaines de mètres, j’ai décidé de tenter un repas à la congolaise, c’est-à-dire en mangeant de la nourriture cuite immédiatement sur le trottoir. Au menu : brochettes de bœuf (à 100F l’unité, soit 15 centimes d’euro) et cuisses de poulet qui avait au préalable été goûtées par quelques mouches. J’ai quand même refusé de tester les boyaux de moutons « faits maison », car leur vue ne m’inspirait rien de génial. Finalement ce repas a été très bon, et mon estomac à tout autant apprécié, puisque je n’ai pas ressenti la moindre gène après avoir mangé. Qu’on arrête donc de nous parler d’extrême hygiène.

En tout cas, la cité est l’endroit idéal si vous voulez acheter un moteur, des DVD (piratés ?), ou des tuyaux PVC, car les ¾ des boutiques sont soit des quincailleries, soit des garages mécaniques, soit des pseudo vidéo clubs. Par contre, il ne faut pas s’attendre à croiser beaucoup de blancs dans ce quartier, le seul que j’ai pu voir s’est avéré être un albinos…

 

Changement complet de décor dimanche : la carrière de Louvoulou, qui appartient à Socofran, organisait une fête à laquelle nous étions conviés. Nous sommes donc partis pour 1h30 de route à l’Est de Pointe-Noire, sur une route actuellement en travaux : il s’agit de la RN1 qui va jusqu’à Brazzaville et dont les 500km sont refaits par des chinois. Nous avons pu avoir un aperçu de leur travail et de leur hospitalité, puisque j’ai voulu prendre en  photo un de leurs engins qui était embourbé en pleine forêt, et je me suis fait copieusement insulté par les chinois, tandis que leurs ouvriers congolais rigolaient bien !

La carrière se trouve don en pleine brousse, au beau milieu de la magnifique forêt du Mayombe (qui fait partie des 3 dernières forêts primaires sur Terre). Les paysages traversés sont très beaux, et c’est toujours très sympathique d’être accueillis dans les villages par des hordes de gamin s et de moins gamins qui s’attroupent autour de nous.

Sur place, la fête regroupait l’ensemble de la direction de Socofran, et le repas était très bie, puisque nous avons pu manger du crocodile, ainsi que quelques unes des meilleures bêtes du village, qui avaient été tuées pour l’occasion. Bon par contre, j’ai encore une fois pu constater que les congolais n’aiment pas l’ordre et l’organisation : en effet, on pouvait les voir se battre à 20 autour d’un plat, et le tout pour ensuite frimer auprès des autres si leur assiette était plus remplie… Enfin, c’était une journée bien sympathique, et ça n’était pas désagréable de pouvoir sortir de la ville pour la première fois de puis 3 semaines.

 

En attendant peut-être mieux, puisque nous sommes sensés partir le week-end prochain au Nord, pour visiter le Parc de Conkouati-Douli, où se trouve entre autres un sanctuaire de chimpanzés en semi-liberté. L’occasion de peut-être croise aussi des éléphants et de gorilles…

D’ici-là, il faudra quand même fêter le 14 juillet avec une soirée prévus au sein du consulat de France.

 

A bientôt !

 

famillecopama |
nabetchris |
lescaillouxenasie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | toy75enroute
| states2010
| Echange avec Valencia